Séjour à Puerto Iguazu

Publié le par Jean Pierre

 

Quetal,


Arrivé mercredi après midi à Puerto Iguazu. Après une entrée impressionnante à l’orée de la ville avec ses hôtels énormes pour touristes très fortunés, je me suis trouvé une petite auberge de jeunesse dans les petites rues bien sympa. J’ai passé le reste de l’après midi à récupérer.

Jeudi fût consacré à la recherche d’un appareil photo. Le mien est définitivement hors service, paix à son âme. Après tant de services rendus à Nico et à moi il a fait une saturation du continent Sud Américain. Une matinée au Brésil (Foz de Iguazu) afin de me rendre à la Western Union où il n’y avait rien pour moi puis retour à Puerto Iguazu ou j’ai finalement récupérer l’argent (incompréhension entre Nico et moi).

Après un repas vite fait, départ pour le Paraguay et Cuidad del Este. En attendant le bus j’ai fais la rencontre d’un jeune « amigo » qui m’a accompagné toute l’après midi. A la recherche de l’appareil photo nous avons parcourus les dédales de ruelles et d’escaliers du souk de Cuidad del Este. Nous avons fini par trouver ce qu’il me fallait à un prix très intéressant. Me voilà donc équipé pour demain et le visite des chûtes.

 

 

 


Vendredi et les chutes,

 

Puerto Iguazu2Après un super petit déjeuné, direction le bus et les chutes. Arrivé sur place à 9h pour une journée sur notre planète pas encore trop perturbée par la main de l’homme qui a su tout de même préserver à peu près l’état naturel de ce site fantastique et merveilleux. J’ai pris le sens inverse de la visite afin d’éviter l’affluence et bien m’en a pris. J’y ai rencontré un autre français avec qui j’ai passé la matinée. Le voyage à ceci de fantastique, les rencontres font sauter les barrières sociales. En effet, mon ami est golden boy à Londres et moi syndicaliste à Moulins, lui voyage en avion et moi en vélo mais la soif de découverte nous a mis à même niveau. Les chutes elles, sont sublimes. Impressionnantes de force et de beauté au milieu de cette nature sauvage. La faune et la flore omni présentes recouvre le site d’un écrin de verdure fantastique. Voir les chutes du haut est vertigineux mais que dire de la vue du bas où il nous suffit de tendre le bras pour toucher le rêve et par la même occasion être trempé par ses milliers de goutellettes d’eau jaillient de se tourbillon de folie et de puissance. Après avoir arpenté pendant 7h se parc et avoir pris une bonne dose de rêve plein la tête, je repars à Puerto Iguazu pour une bonne nuit de récupération et de rêves aquatiques.

 

Puerto Iguazu4


Samedi ou le repos,   

 

Ce samedi a été consacré à une révision du vélo, réparation des sacoches qui ont soufferts, un peu de lessive et l’étude de la suite du voyage au Brésil. Dès demain je reprends donc la route avec son flot de camions et encore 2 à 3 jours de pistes Argentine pour rejoindre St Bernado de Hirygoen à la frontière brésilienne. J’ai préparé quelques phrases en portugais afin de ne pas  être pris au dépourvu. Enfin, j’ai fais quelques courses car je pars pour 3 jours de route et 180km sans villages (tout au moins sur la carte).
 
A toujours sur la vie et sur nos rêves..
.

 

Publié dans Argentine

Commenter cet article

camille galtié 06/05/2010 10:20


salut sa va
C'est camille tes photo, son magnifiques sinon sa se passe a merveille a la maison tout role pour toi aussi dans se que jé lu a+

bizz
camille


lesage, bazoge(Ecole Jules Ferry) 06/05/2010 10:20


salut
Combien de km avez vous fait
a bientooooooo


cassandra 06/05/2010 10:15


coucou

les photo son très belle a bientot sur vos reve

cassandra


gaetan et arthur 06/05/2010 10:15


Coucou on éspère que vous allez bien et que vous avez bien profité des cascades.On éspère que vous allez venir dans notre école en Juin.
On éspère que vous profitez de votre.

aurevoir


alexis 06/05/2010 10:14


chez monsieur duracka je suis content de vous parler a ysatis