Dernier jour au Brésil

Publié le par Jean Pierre

Salut,
 
Et bien voilà, ce soir j'en ai fini avec mon passage au Brésil.
 
St Jose do Norte – Chuy


St jose do Norte - Chuy2Après une petite ballade matinale d'une heure dans les rues désertes de St José, je file à l'embarcadère pour la traversé vers Rio Grande. A 8h le bateau arrive et charge camions, voitures et cyclistes pour 1 heure de traversée dans la fraîcheur du vent matinal. Une petite grisaille nous accompagne aussi. Dès la descente je file en évitant de traverser Rio Grande. Je me retrouve sur un bras d'autoroute où une file ininterrompue de camions m'accompagnent pendant 35km avant que je ne tourne sur ma gauche en direction de Chuy. D'un coup d'un seul je me retrouve seul sur une ligne droite de 250km avec vent de face !

Au kilomètre 70 je devais trouver un village (répondant au nom de Taim) et finalement je tombe sur une simple usine dans laquelle je trouve un réfectoire pour manger (très bien d'ailleurs). Je repars à nouveau car je dois m'arrêter dormir dans le village de Curral Alto 70km plus loin. La route atteint le comble de la monotonie n'offrant rien au regard, pas même un seul véhicule. Arrivé à destination je me retrouve à nouveau face à une usine où, comme la précédente, on trouve tout à l'intérieur mais pour les ouvriers ! Je ressors donc et aperçois un bus, je me jette quasiment sous ses roues et 5 minutes plus tard je suis assis bien au chaud car dehors la température à bien baissé, à peine 15 degrès. Je parcours confortablement 110km pour arriver à Chuy, à la frontière Uruguayenne. C'est une ville unique dont le boulevard central sert de frontière. Ce soir je dors en Uruguay.

Je quitte donc le Brésil sans trop de regrets car cette infime partie du pays ce fût pas fantastique mis à part le séjour génial à Barra do Lagoa.
 
Un petit mot pour pierre, j'ai appris pour ton accident. Surtout garde le morale et tout passera très vite .
 
Un autre pour tous les retraitées qui non pas la possibilité de voyager pour causse de trop petites retraites. Si je peux vous permettre de voyager un peu, mon voyage n'aura pas servi a rien.
 
Et enfin, Frank, cela sera avec un énorme plaisir que j'honorerais ton invitation car Yzeure est ma ville de cœur et tu sais combien son club cycliste tient en moi une place importante.

Après celle du CCI de Montluçon, vais-je devenir conférencier (sic) ??!!
 
Et a tous les autres amis qui suivent mon périple, je vous remercie tous de votre soutien moral. J'espère vous donner l'envie de réaliser vos rêve. Rien n'est impossible a qui le veut, vivez avant qu'il ne soit trop tard !
 
A toujours sur la vie et dans le rêve...

Publié dans Brésil

Commenter cet article

cassandra et mélissa 27/05/2010 10:25


salut : bon courages et a bientot sur vot rêve


yanick gondoux 17/05/2010 21:24


juste pour te rafraichir la mémoire et surtout pour éviter un possible relachement dés que tu auras retrouvé le sol français.
MARDI 15 JUIN:Nocturne des bataillots
Mardi 6 JUILLET:Nocturne de Moulins

juste un détail en prévision de ton retour et aussi pour rassurer les autres concurrents ces deux courses sont désormais des épreuves avec handicap pour les plus costauds.Peut être que les
commissaires t'obligeront à garder......les sacoches!!!!
En attendant bonne continuation et bon courage pour les deux semaines à venir et merci encore pour cette belle aventure;

y.gondoux


patruno 12/05/2010 22:03


bsr jp, profite bien de ces derniers instant de bonheur de ton magnifique periple que tout nous a fait partager,on tant remercie.nous pensons a toi.a bientot de te voir.besos.Dome Patruno


eric collas 12/05/2010 20:37


" 15°C " !!! mais c'est la canicule par rapport à ici !! :o)

bonne fin de séjour avec, j'imagine, des projets plein la tête pour les années à venir (cap Nord, route de la Soie, tour du monde ???) ...


JM Bourgeot 12/05/2010 19:57


bonjour JP.
Je viens de regarder la carte.... Enfin, la map-monde et je découvre qu'il est possible de rentrer (en cas de turbulences volcanique de l'Eyjafjöll) par le Nord, en traversant quelques bras de mer.
Franchement tu n'en n'es plus à ça près....
Une légende raconte qu'il y plusieurs milliers d'années en arrière, un peuple de Mongolie aurait colonisé l'Amérique du Nord jusqu'au Mexique.
Profite bien de cette dernière ligne droite.
bises cath et JM