Eldorado-Iguazu

Publié le par Jean Pierre

Salut ,

 

Eldorado-Iguazu2La même couleur, la même saveur, les mêmes odeurs et la même route qu’hier. Seule originalité, elle est plus souvent bordé de plantations de maté bien cachés dernière une bonne vingtaine de mètre de forêt, la déforestation à commencé ici aussi. Après 50km un petit arrêt casse croûte et café s’impose à Wanda. Puis je repars pour croiser 15km plus loin un autre cyclo-voyageur arrêté sous un abri bus. Je serre les freins et fais demi-tour pour passer 1h avec lui en partageant son raisin et mon café. Il est anglais et à 65 ans. Il se ballade pour 1 an à vélo sur le continent. Il arrive du Brésil et descend sur Ushuaïa (Impressionnant de motivation). Un salut et « suerte » et l’on repart chacun de notre côté. Je trouve 10km de route toute plate le long d’une retenue d’eau. Quelques nuages bourgeonnent dans le ciel mais le soleil et la chaleur persiste. Il ne faut pas oublier qu’ici l’automne est déjà bien avancé et d’ailleurs quelques feuilles commencent à tomber des arbres.

Me voilà arrivé à Iguazu, à la pointe extrême nord-est de l’Argentine. Face à moi les chutes et derrière elle le Brésil. A ma gauche el Paraguay où j’espère enfin pouvoir aller passer au moins une journée

A toujours sur la vie et sur mes rêves...

Publié dans Argentine

Commenter cet article

Nicole'Michel 19/04/2010 21:00


salut Jean Pierre
je vois que le moral et le physique sont toujours au top...les problèmes passagers ont été vite surmontés et le reve a retrouvé sa place. Bravo encore et merci pour le bonheur que nous éprouvons a
te lire