Uyuni - Atocha

Publié le par Jean Pierre

Salut,


La piste était, en ce début de parcours, bien monotone. 60km de plat où alterne fin du salar et dunes de sables. J’ai tout de même trouvé le moyen, en voulant emprunter une piste parallèle, de m’embourber dans une boue épaisse jusqu’aux moyeux. L’horreur, 45 minutes pour nettoyer le vélo et les sacoches ! J’en ai donc profité pour faire ma pause repas puis je suis reparti dans le lit de la rivière voisine, une traversée chaotique de 200m. Ensuite, de nouveau une plaine sur 10km, plus jolie que la précédente. Puis, d’un coup d’un seul, j’ai plongé comme dans une vallée magique, dans une « quebrada » aux couleurs et aux reliefs indéfinissables de beauté. Longeant une rivière asséchée sur une quarantaine de kilomètres j’ai vu encore une fois ce que la nature peut nous offrir de plus beau. Enfin, j’ai gravi une côte très raide et plongé dans une descente vertigineuse de 2km avant d’arriver à Atocha, « pueblo » triste, encaissé dans une vallée aux couleurs ocres et rouges où seul la gare donne signe de vie. Moi j’y ai trouvé mon bonheur. Un lit et de la nourriture soit de quoi reprendre des forces pour demain qui s’annonce très dur.

A toujours sur mon rêve...

Publié dans Bolivie

Commenter cet article

taillon sebastien 15/03/2010 11:22


salut c est teten tu est realiste tes papiers a cote de ton aventure c est rien vas y fonce mon vieux tu est le meilleur


aurambout didier 14/03/2010 13:05


slt Jean Pierre j'espere que tu es en bonne forme et que tu n'auras pas trop de sousis avec tes papiers et ta carte bleu que tu t'ais fait voler.Bon courarage pour la suite . Salut Didier