Une journée à La Serena

Publié le par Jean Pierre


Salut,

 

La Serena 4Après une grasse matinée je me lève à 8h. Petit Déjeuné, repensage du chargement pour qu’il soit plus fonctionnel et enfin petite discussion avec une « señorita » Colombienne venue voire ses enfants à Santiago et en ballade dans le coin. Je décolle à la découverte de la ville à 10h sous une légère bruine et 17 degrés au thermomètre. Dans La Serena le marché artisanal à remplacé le marché classique et ce sont plusieurs petits bazars qui s’animent à partir de 11h car avant c’est le désert total. Sur toutes les petites places des musiciens font flotter des airs gais et entrainants.



La Serena 5Un très bon repas (pour moins de 2 euros) et je rentre à l’hopedaje pour une petite sieste puis je me mets en route pour Coquimbo à une douzaine de kilomètres en passant par l’Avenida del Mar sur laquelle défile la plage d’un côté et les hôtels de l’autre. Arrivé a Coquimbo, sorte de petit Valparaiso, je me ballade dans les rues, sur le port, au marché aux poissons et je profite du soleil qui fait enfin sont apparition. Je vous écris aujourd’hui depuis un petit cyber café de cette petite ville qui m’a charmé. Je vais reprendre la route de La Serena afin de préparer mon départ de demain. Hier je me suis trompé car Caldera est à 440km et c’est bien Vallenar qui est à 200km. Ensuite, je croiserais Copiapo (160km de plus) et enfin Caldera. Entre ces villes il n’y a rien alors je risque d’alterner camping et hospedaje, tout dépendra de la difficulté du terrain.


La Serena 8


 

A toujours sur mon rêve...

Publié dans Chili

Commenter cet article

Bruno CAMBON 26/01/2010 21:47


Salut Jean-Pierre,
Bravo pour ce reve partagé, ce sont des moments de lecture qui nous éloignent de notre quotidien, et nous invitent à rever aussi.
On a envie de poser de nombreuses questions, mais n'est-il pas préférable de patienter, les réponses viendront avec les kilométres, il est bien mieux d'attendre et découvrir les prochains récits de
cette magnifique aventure.
Le reve est là à porter de main...
Quel talent et quelle force.
Hasta la vista.
Bruno


ecole jules ferry yzeure 25/01/2010 17:41


Bonjour Jean-Pierre

Nous avons commencé à lire votre aventure.
Nous vous souhaitons de réaliser votre rêve.

Amitiés du CM2 de l'école Jules Ferry (classe de Camille)


débonico vogondy 25/01/2010 15:56


nous te suivons régulièrement à travers ce joli blog où tu nous fais si bien partager ton rêve, nous te laissons ce petit message afin de montrer notre interet pour ce que tu fais et aussi te dire
que nous sommes de tout coeur avec toi. bonne route!


Dominique M 24/01/2010 23:59


Salut Jean-Pierre,
C'est un vrai bonheur de consulter ton blog tous les jours. On suit ta progression et tu nous fais partager pleinement ton rêve. On ressent malgré les difficultés de la route, le plaisir que tu as
à découvrir ces peuples et ces paysages fabuleux. Je te souhaite de continuer à en profiter au maximum et de garder ce moral de fer. Pour les jambes, je ne suis pas inquiet !!! A très bientôt sur
ton rêve qui devient un peu le nôtre au fil des jours...


BEAUGHON ERIC 24/01/2010 23:00


Salut J.P. : Je viens tout juste de prendre connaissance par la presse gratuit ( INFO magazine . .) de ton aventure ; et la pas de temps a perdre je fonce sur ton blog !!! Je te dis BRAVO , deja
pour avoir ose le faire , et pour nous faire rever avec toi ds ces pays magnifique !Je vais suivre ton aventure de pres ; j ai moi aussi une araignee ds la tete qui me dit qu un jour , je gouterais
aux voyages par le biais de l AVENTURE ! Je n ai pas ton physique , mais le mental , alors ,? BON VENT et a bientot !