Totora-Aiquile

Publié le par Jean Pierre

Salut,


Après une nuit dans le luxe et un petit dejeuné dans uen super cuisine, je prend la direction de Aiquile, distant de 80km. Tout de suite je monte et pars pour un véritable Paris-Roubaix ! 80km de galets bien rond qui rendent le trajet tumultueux et glissant (heureusement il ne pleut pas). Le paysage redevient de toute beauté, les photos fusent, les yeux pétillent et les jambes tournent bien afin d’atteindre un col entre 3800 et 4000m d’altitude. A partir de ce moment là je reste un bon moment sur cette route qui serpente sur la crête, d’un côté et de l’autre. Puis, une énorme descente m’emmène dans le creux de la vallée afin de traverser le fleuve et j’enchaîne avec un nouveau col d’une quinzaine de kilomètres dont le pourcentage est assez impressionnant me menant à près de 3000m d’altitude. Enfin, une longue descente en pente douce, entrecoupée de faux plats montants, dans une vallée très large. On se croirait en Provence avec le chant des grillons et la douceur de vivre. A l’entrée d’Aiquile, petit village très sympa, je prend tout de suite un petit repas puis je me trouve un « alojamiento ».

Le soleil est avec moi alors j’ai le cœur léger, tout baigne. Demain direction Sucre pour deux jours de route.


A toujours sur mon rêve…

Publié dans Bolivie

Commenter cet article

flo et juju de l école Jules Ferry 11/03/2010 10:05


bonjour nous vous souhaitons une bonne forme pour continuer se long reve et de la chance pour tous se qui vous on aider ;n'abandonnez surtout pas votre reve, nous vous encouragerons jusqu'au
bout.Repondez nous vite nous voulons tous savoir sur votre réve,connectez-vous sur l 'adresse qu on n' a marqué.


JACKY JOSSELIN 09/03/2010 19:56


Salut JEAN-PIERRE,ce que tu fais, c'est fabuleux, je suis ton périple, bon courage, bonne route. JACKY


Jean-Loup 24/02/2010 18:51


Merci pour ma petite balade immaginaire journalière... Continue de bien profiter de la réalité de ton rêve.
A ++