Cochabamba

Publié le par Jean Pierre

Salut,

 

Cochabamba1Je suis dans Cochabamba, à côté de la gare routière, au troisième étage d’un « alojamiento » tranquille. Dehors ça grouille, je suis au milieu de l’un des plus grands marché de Bolivie.

Ce matin j’ai effectué une vingtaine de kilomètres pour arriver au centre ville. Cochabamba est une ville immense, la troisième du pays, encaissé dans une très grande vallée.

Je passe un petit mot et puis je vais manger et partir à la découverte de la ville où je pense rester deux jours car hier a laissé des traces. Ce matin je suis un peu dans le dur mais je vais me reposer pour mieux repartir sur les pistes en direction de Sucre où je devrais être d’ici une semaine.

Hier c’était carnaval ici et l’état de la ville le montre bien, il y a de l’eau partout dans les rues ce qui créé un véritable bourbier (leurs jeux favoris est de s’arroser !). Mais le soleil va assécher tout cela.

Aller je vais me balader.

 

Cochabamba3

    Les apparences sont trompeuses, on y mange très bien ;-)

 

A toujours sur mon rêve de vieux fou...

 

Publié dans Bolivie

Commenter cet article

personne 19/02/2010 18:04


Essaye pourtant de retrouver un peu de ces rêves qui nous habitaient, nous autres, de l'ancienne génération. Même si tu t'en moques avec ta fantaisie habituelle, nous t'en serons reconnaissants. Au
fond, on était des sentimentaux.


Jean-Michel DEMARLY 19/02/2010 10:59


Bonjour Jean-Pierre !
Depuis que j'ai découvert ton blog, je lis presque chaque jour le récit de ton aventure, ce qui me fait un peu voyager tout en restant au chaud, au sec et surtout sans avoir mal aux cannes avec
toutes les ascensions que tu avales au quotidien ;-))
La manière dont tu racontes tes journées et tes étapes est passionnante et nous permet de nous transporter dans ces contrées lointaines, avec aussi les photos des paysages et villages que tu
traverses (on en redemande !).
Cette coupure avec la société de consommation dans laquelle nous vivons t'apportera des souvenirs mémorables, mais aussi une vision différente de choses de la vie.
Merci de continuer de nous faire partager à distance ton aventure !
A bientôt de tes nouvelles et ... bonne route !
Bien cordialement,
Jean-Michel DEMARLY
Paris, 19.02.10